Comment innover avec une communauté de marque

L’innovation avec une communauté de marque est complexe

Aujourd’hui les utilisateurs représentent une source importante de nouvelles idées de produits et services. La révolution numérique a facilité les connexions entre les utilisateurs qui ont un intérêt en commun au sein de forums, blogs et réseaux sociaux. Ils se regroupent quelquefois en communauté de marque pour échanger des informations et partager leur expérience sur l’utilisation d’un produit. Une communauté de marque est un espace de relations sociales dans lequel les utilisateurs partagent leurs passions, leurs pratiques et leurs difficultés. La densité et le nombre de relations sociales établies dans ces communautés et entre l’entreprise et la communauté de marque facilitent l’engagement de l’utilisateur, la dissémination de connaissance et l’attachement à la marque. Pour une entreprise, la collaboration avec une communauté de marque semble être une solution intéressante pour intégrer les idées d’utilisateurs dans le processus d’innovation. Toutefois, l’innovation avec une communauté de marque reste un défi parce que c’est difficile d’engager les utilisateurs dans une communauté active et de générer des contributions de valeur. Pour innover avec une communauté de marque, l’entreprise ne peut simplement espérer que les idées vont émerger naturellement de la communauté. Elle doit plutôt construire un espace de co-création qui supporte les activités d’innovation au sein de la communauté, transformant ainsi la communauté en communauté de marque innovante.

Télécharger l’article publié dans Journal of Enginnering and Technology Management

 

 

Pour résoudre ce problème, je propose six mécanismes qui permettent de construire une communauté de marque innovante.

Les mécanismes d'innovation avec une communauté de marque

 

Les mécanismes de soutien à la construction d’une communauté de marque innovante

Animation

Le premier, l’animation, est un mécanisme qui rend la communauté active et intéressante pour les utilisateurs. Pour développer l’intérêt et les relations entre les utilisateurs, la communauté a besoin d’événements réguliers pour les attirer et faciliter leur rencontre. L’animation renforce la communauté et offre la possibilité de participer à la co-création de l’innovation. Il donne en permanence aux utilisateurs des raisons de se connecter sur le site de la communauté, maintien leur intérêt, et favorise leurs contributions. Les effets d’animation sont que les utilisateurs sont attirés et engagés dans la vie de la communauté.

Ouverture

Le second, l’ouverture est un mécanisme d’ouverture de la conception de l’innovation aux contributions des utilisateurs. Il consiste à organiser des points d’entrée dans le processus d’innovation pour permettre aux utilisateurs de participer à la conception initiale, ou la modification d’une innovation de sorte qu’elle réponde à leurs besoins. Les effets de l’ouverture sont l’attraction et l’engagement des utilisateurs créatifs dans les activités de co-création. Au niveau technique, l’ouverture prend la forme d’un logiciel open source, de boîtes à outils de création, ou de forums. Cette ouverture attire les utilisateurs créatifs et les innovateurs dans la communauté.

Structuration

Le troisième, la structuration, est un mécanisme qui organise la communauté en groupes d’utilisateurs interdépendants et complémentaires. Elle mène à une catégorisation des utilisateurs en fonction de leurs compétences et de leur contribution à la co-création de l’offre. La structuration organise la chaîne de création et augmente la motivation pour les utilisateurs créatifs pour créer des idées, des contenus, et modifier directement le produit. La structuration favorise ainsi les contributions de conception des utilisateurs en fonction de leurs compétences et de connaissances, le développement d’une offre innovante, et la croissance de la communauté.

Mise en relation

Le quatrième, la mise en relation, est un mécanisme qui crée des relations denses entre les utilisateurs, et entre l’entreprise et la communauté par l’intermédiaire de forums, de journées portes ouvertes et d’événements spéciaux déployés à la fois dans le monde physique et sur internet. Ce mécanisme favorise l’établissement d’une communauté centrée sur l’’offre, avec des relations fréquentes entre les utilisateurs et l’entreprise. Les effets de la mise en relation sont également la création d’un groupe de co-créateurs avec des relations denses et qui travaillent ensemble. Les idées et les contenus peuvent ainsi circuler, et être enrichis, testés et évalués par la communauté.

Théorisation

Le cinquième, la théorisation, est un mécanisme de simplification et d’abstraction qui identifie les catégories en fonction de leurs propriétés et les relations. Dans le cadre d’une communauté de marque, la théorisation est l’objectivation de la communauté qui parle d’elle-même pour expliquer son évolution, ses objectifs, ses valeurs et ses règles. La communauté reconnaît ainsi sa propre existence, créée du sens pour ses actions, et définit sa raison d’être. Les effets de la théorisation sont que les contributions des utilisateurs peuvent être justifiées en termes simples, compréhensibles pour tout le monde, et, finalement, acceptés par les utilisateurs.

Intégration

Le sixième, l’intégration, est un mécanisme qui intègre les créations et innovations des utilisateurs dans l’offre innovante. Il facilite la diffusion des innovations à la fois par la communauté et l’entreprise. Les boîtes à outils intègrent directement les créations d’un utilisateur dans le produit, sans développements supplémentaires. L’ajout d’une API permet également aux utilisateurs avancés de développer des fonctionnalités qui sont directement compatibles avec le produit. Les effets de l’intégration sont le transfert direct et rapide des créations des utilisateurs dans l’offre sans coûts supplémentaires. Le produit peut alors être amélioré et enrichi par un nombre illimité de contribution des utilisateurs.

Le processus d’innovation avec la communauté de marque

A partir de trois communautés de marque, DreamOrange, Trackmania et Freebox, mon analyse révèle que trois phases et six mécanismes fondamentaux sous-tendent le processus de l’innovation avec les utilisateurs. L’innovation commence par la génération des contributions des utilisateurs. Après cela, les idées des utilisateurs, les contenus et les développements sont présentés, discutés et enrichis au sein de l’entreprise et de la communauté. Enfin, ces contributions sont évaluées et adoptées à la fois par l’entreprise et la communauté. Deux mécanismes soutiennent la génération des contributions des utilisateurs, l’animation active de la communauté au travers des activités récurrentes et des événements exceptionnels, et l’ouverture du processus d’innovation au niveau de l’entreprise. La socialisation des contributions est favorisée par la structuration de groupes d’utilisateurs complémentaires dans une communauté active, et la production de nombreux liens entre la communauté de marque et l’entreprise. Enfin, la réflexion collective sur les valeurs, règles et objectifs de la communauté et l’intégration des contributions des utilisateurs dans l’offre innovante favorise l’adoption des contributions des utilisateurs à la fois par l’entreprise et la communauté.

Ma recherche souligne que pour innover avec une communauté de marque, une entreprise doit construire un espace de co-création en favorisant six mécanismes : animation, ouverture, mise en relation, structuration, théorisation et intégration ; afin d’attirer les utilisateurs les plus innovants dans une communauté active et créative.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *