Liberté et compagnie (cie) : un livre sur l’innovation de management

Liberte

Liberté et compagnie (cie) : Quand la liberté des salariés fait le succès des entreprises

Un livre de Isaac Getz et Brian M Carney publié chez Champs Essais, Flammarion (421 pages, 10 €)

Liberté et Compagnie est un des libres les plus stimulants que j’ai pu lire ces dernières années sur l’innovation de management. Il parle d’un sujet majeur, la liberté dans les entreprises. On pense communément que l’efficacité dans les entreprises découle d’une structure hiérarchique et du contrôle des salariés. L’enquête de Brian M. Carney et d’Isaac Getz va vous montrer le contraire. Il existe d’autres façons de gérer les entreprises, un mode de gestion qui laisse les salariés prendre des initiatives au lieu de leur dire comment faire, qui traite les traient en adultes responsables, et  qui encourage la prise de risque. J’ai moi même utilisé ce type de management lorsque je dirigeais une entreprise de production de jeu vidéo de 20 personnes. Je partais du principe que mon rôle était de définir les objectifs clairs et d’aider à les atteindre, pas d’expliquer comment faire les choses. Vous pensez que ce type de management n’est possible que dans les PME et dans des secteurs comme le jeu vidéo. Détrompez vous, les entreprises libérées existent dans tous les secteurs et peuvent intégrer des milliers de salariés. Les auteurs ont enquêtés dans de grandes entreprises, en France, aux Etats Unis, en Belgique et en Finlande. Un livre passionnant qui interpelle les partis pris du management classique.

Le livre est assez agréable à lire avec quelques explications théoriques mais surtout il expose l’histoire de nombreux tels que FAVI, Gore-Tex, IDEO, Harley Davidson, Sun Hydraulics, USAA, Vertex, SOL, Richards Group, Sea Smoke Cellars. Ces cas montrent que le management basé sur l’autonomie et la liberté des salariés est possible, et qu’en plus ça peut être les fondements de la performance d’une entreprise.

Continue Reading →

Femme et entrepreneur, c’est possible !

Par Séverine Le Loarne-Lemaire, Virgine Cupillard, Bouchra Rahmouni Benhida, Anna Nikina et Lois Marie Shelton, aux éditions Pearson

Ce livre sur l’entrepreneuriat féminin, agréable à lire et innovant dans sa structuration, est une mine d’or pour toutes celles, et même tout ceux qui veulent se lancer dans la création d’entreprise. Il débute par un avant propos de Paléoanthropologue Pascal Picq qui nous rappelle très justement que la discrimination homme/femme est le fruit d’une idéologie de domination masculine qui s’est forgée tout au long de l’histoire. Les entreprises d’aujourd’hui sont encore largement organisées pour les hommes et les femmes entrepreneurs de retrouvent sur un chemin non conçu pour elles.

30 questions pour en finir avec les clichés

Ensuite, le livre se poursuit par un quizz de 30 questions pour en finir avec les clichés sur l’entrepreneuriat féminin. Les femmes préfèrent être salariées qu’entrepreneurs ? À votre avis ? C’est faux, un sondage réalisé auprès de 1000 femmes en France montre que 69% des femmes préféreraient le statut d’entrepreneur au statut de salarié. Ou encore la question 22, les femmes managent elles mieux les équipes que les hommes ? A votre avis ? Les auteurs argument et répondent à chaque question par des faits solides et bien documentés.

Continue Reading →

L’avenir de l’innovation chez Apple sans Steve Jobs

Apple pourra t’elle maintenir sa capacité d’innovation sans Steve Jobs ?

Le décès de Steve Jobs nous interroge sur le maintien de la capacité d’innovation  d’Apple à long terme. Steve Jobs incarne l’image « parfaite » de l’entrepreneur : inspiré, obstiné, maniaque, créatif… certains diront génial. Il a créé Apple sur une idée forte, rendre les ordinateurs accessibles à tous, en faire un outils de développement de l’esprit humain. Son action a été plus loin que cela, il a diffusé l’esprit du design à nos « outils de cognition ». Imaginez ce que serait l’ordinateur et le téléphone sans l’inspiration de Steve. Steve Jobs a révolutionné 4 grands secteur industriel qui comptent dans notre vie de tout les jours : l’informatique, la musique, la téléphonie et le cinéma d’animation.

Quelques innovations à succès de Apple : Macintosh, iMac, iPod, iPhone, iPad

Apple est aujourd’hui une entreprise solide qui fait plus de 65 M€ de CA en 2010, possède un réseaux de 347 boutiques et vends plus 400 millions d’appareils informatique par an (Macintosh, ipod, ipad et iphone compris). On pourrait faire une liste très longue des « plus de »…

L’encodage de la philosophie de Steve Jobs dans la culture d’entreprise

Alors Apple est-elle capable de maintenir sa capacité d’innovation sans son créateur ? Le cas d’Apple n’est pas nouveau. Sans comparer Steve Jobs à Thomas Edison, General Electrics a bien survécu à la perte de son créateur, et l’innovation ne s’est pas arrêté pour autant. Comme Steve Jobs l’indiquait devant les étudiants de Stanford, tout est provisoire, et « la mort est probablement ce que la vie a inventé de mieux ». Le Macintosh, l’iPod, l’iPhone, l’iPad n’ont pas été conçu et développé par le seul Steve Jobs. Il a eu de l’inspiration, il a aussi largement « copié » au bon moment, mais c’est bien les équipes d’Apple qui ont développé ces produits high tech. Néanmoins dire cela résumerait l’entreprise à ses membres, ses habitudes et ses modes de fonctionnement. Or une entreprise est plus que cela, le créateur y met indiscutablement une partie de lui même dans l’organisation. Le tout est de savoir si les principes de Steve Jobs vont s’incruster dans la culture de l’entreprise.

Quelques échecs de Apple : Lisa, Apple III, Newton et le Cube

Continue Reading →