iPad, une innovation à destination des personnes âgées ?

On parle beaucoup de l’ipad, cet objet bizarre qui n’est pas vraiment un ordinateur, ni un téléphone, ni écran de TV. On s’interroge sur les usages, sur ses qualités, sur ses performances. Ils s’en est déjà vendue plus de 800 000 depuis son lancement ce mercredi 14 avril . Les analystes prévoient que ce sera la version wifi, la moins chère qui sera la plus vendue. Dans l’atelier numérique du 3 avril, Dominique Piotet s’interroge, pourquoi achetez un iPad 3G à plus de 800 $ alors qu’on ne peut pas téléphoner avec.

Que faire avec un ipad 3G ?
Une réponse pourrait venir de l’introduction de internet et de l’informatique chez les personnes âgées. Ma mère qui a presque 80 ans m’a posé beaucoup de question sur internet, elle se demandait comment faire pour y accéder. Comme elle n’a jamais utilisé d’ordinateur de sa vie, la réponse n’a pas été simple. Faire venir un installateur pour mettre une box internet, payer un abonnement supplémentaire, gérer la complexité d’un ordinateur… pas facile, pas évident, surtout si vous n’êtes pas à côté pour dépanner. Je n’ai pas chiffre sur l’utilisation d’internet en France par les personnes âgées, mais en Suisse, en 2009, l’utilisation régulière de Internet n’était que de 17 % pour la tranche d’âge de 80 à 84 ans et seulement 7 % pour les plus de 85 ans. Voir le rapport Utilisation de internet par les personnes âgées.

Alors pourquoi pas un iPad 3G chez les personnes âgées ?
Pas d’installation, une interface simple à utiliser, une visualisation en gros caractères, une autonomie énorme. On peut même envisager de remplacer l’abonnement du téléphone portable par celui de l’ipad 3G. Je ne sais pas si vous avez remarqué mais à partir d’un certain âge, nos aïeux allument très peu leur téléphone portable et continue d’utiliser principalement le téléphone fixe. En clair, Apple a innové, peut-être sans le savoir, pour les personnes âgées.
Bon pour le moment, on ne connait toujours pas la date de commercialisation en France, ni les offres en 3G qui seront proposées par les opérateurs.

Apple invente le business modèle du bien culturel payant

Assiste-t-on à un changement de business modèle dans l’offre de contenu sur Internet ?

La presse a plutôt adopté le modèle de l’information gratuite financée par la publicité et l’usage du p2p rendait la musique quasiment gratuite, même si évidemment cette pratique n’est pas légale.

L’arrivée de l’écosystème iTunes associé à l’iPod a montré qu’il est possible de vendre de la musique sur Internet, finalement de redonner de la valeur marchande au bien culturel musical. Bien sûr, le business modèle d’Apple n’est pas seulement centré sur la valeur de la musique, mais aussi sur le service rendu par l’iPod.

En fait, Apple gagne beaucoup plus d’argent, pour le moment, avec ses ses dispositifs de diffusion : iPod, iPhone, Apple TV et bien sûr sa gamme d’ordinateur, qu’avec la vente des contenus. La marge sur les ipod peut aller jusqu’à 40 $ alors qu’elle n’est que de quelques centimes de dollards pour la musique. En 2009, iTunes représentait 1/4 du marché des ventes de musique sur Internet au Etats-Unis mai les 1 milliard de morceaux vendus ne comprensent pas pour le moment les faibles marges effectuées sur la musique. La vente d’application sur l’App store est toutefois susceptible à terme de générer des revenus très importants, notamment avec les applications professionnelles, mais pour le moment les revenus semblent assez faible par rapport aux autre activité d’Apple, entre 15 et 85 M€ suivant les estimations. Sans oublier bien sûr, le bon démarrage des ventes de vidéo sur l’iTunes.

Le choc provoqué par l’iPad

Le lancement de l’iPad, cette sorte de tablette à tout faire, n’est que la continuité de cette stratégie qui consiste à créer un écosystème de diffusion de contenus culturels et une cohérence d’usage des produits d’Apple.

Ce qui semble aujourd’hui intéressant c’est que la stratégie d’Apple a un fort impact sur le secteur des télécommunications et de l’Internet. L’iPhone a créé un choc dans ces industries et accéléré la mise le marché des smartphone par l’ensemble des fabricants de téléphone portable et une stratégie d’imitation avec la mise en place de magasins on-line d’applications.

Continue Reading →