Idenergie, l’accélérateur pour la création d’entreprise innovante

A l’occasion du lancement de la nouvelle saison de Idenergie Camp, c’est l’occasion de faire le point sur Idenergie, cet accélérateur de start-up porté par Laval Mayenne Technopole  qui propose un accompagnement de 5 jours pour tester, affiner, valider et booster une idée avant de créer son entreprise.

De nombreux incubateurs de start-up apparaissent en France. Fin 2013, on en recensait 13 incubateurs en région parisienne. Pour lancer une start-up, intégrer un incubateur est bien souvent devenu un passage obligé sur le chemin de la levée de fonds, des investisseurs et de la rencontre avec l’écosystème, mais il faut pour cela un projet d’entreprise innovante déjà bien abouti. L’accélérateur de start-up est un dispositif plus léger que l’incubateur, mais bien plus complet qu’un start-up week-end. Une solution intéressante pour construire rapidement les bases d’un projet d’entreprise innovante solide.

Idenergie Camp c’est 14 entrepreneurs, 5 jours, des experts de la création, des consultants (marketing, commercial, RH), des experts-comptables, des avocats, des entrepreneurs mentors, des développeurs, des designers, des partenaires et prestataires disponibles pour vous aider à construire votre projet.

La 8e saison est lancée, l’inscription est jusqu’au 23 mars 2014 sur idenergie.fr

Céline Loury, responsable Idenergie, répond à nos questions :

Quelle est la mission de Idenergie ? Sa spécificité ?

Idenergie permet aux porteurs de projets innovants de tous secteurs de passer d’une idée à la création de la startup.  Idenergie est un accélérateur multisecteur, ancré dans un tissu économique dynamique. La valeur ajoutée de l’accélérateur Idenergie est l’accompagnement humain, personnalisé et gratuit. Le but est d’aborder un maximum de problématiques avant la création, pour éviter que l’entrepreneur ne les découvre après la création sans y avoir réfléchi. Le programme Idenergie propose d’analyser avec les porteurs de projet toutes les questions fondamentales liées au lancement d’une entreprise, de façon pragmatique et efficace. Chaque année, grâce à l’implication des partenaires et d’un ensemble d’autres acteurs locaux, les participants bénéficient d’un réseau riche leur permettant de concrétiser et de développer leur projet d’entreprise. Au total, ce sont 130 personnes qui se mobilisent pour les accompagner et les intégrer.

 Qui est à l’origine de la création de Idenergie ?

Créé en 2007, Laval Mayenne Technopole est à l’origine d’Idenergie, le premier accélérateur de startup français. Il s’organise en collaboration avec Laval Développement et Mayenne Expansion qui apportent leurs compétences en création d’entreprises ainsi que leurs connaissances du tissu économique local.

Comment sélectionnez-vous les projets d’innovation ?

Les candidats doivent télécharger et remplir un dossier d’inscription sur www.idenergie.fr et l’envoyer avant le 23 mars à contact@idenergie.fr

La candidature se compose d’un dossier d’une dizaine de pages et d’un pitch vidéo.  Ensuite, un jury composé de chefs d’entreprises et d’experts de la création d’entreprises innovantes (BpiFrance, Inpi, agence de développement économique, Technopole, laboratoires) sélectionnent 14 candidats qui participeront à Idenergie Camp. Durant cette semaine, les 14 entrepreneurs testeront et enrichiront leur idée et une session de pitch finale déterminera les 6 candidats qui continueront la suite du programme entre mai et octobre 2014.

Quelles méthodes mettez-vous en place pour les accompagnez ?

Idenergie met en place des outils et des méthodes qui ont fait leurs preuves pour réussir sa startup (Business Model Canvas, Lean startup, test de personnalité d’entrepreneur, tester son idée, pitcher son projet devant un jury d’entrepreneurs, d’investisseurs, de partenaires…). Suite aux retours d’expériences de créateurs de startups de ces 10-15 dernières années, de nouveaux outils et méthodes apparaissent, qui permettent de gagner du temps et s’adapter le plus tôt possible aux attentes du marché. Fini le temps où l’on développait son produit dans son coin pendant 10-12 mois avant de le confronter au marché ! A présent des méthodes comme le « lean startup »  permettent de valider ou invalider des hypothèses de business model le plus rapidement possible, en gaspillant le moins de ressources… En gros, il est préférable d’échouer très souvent, apprendre et s’adapter, plutôt que d’échouer une seule fois violemment… Et nous sommes là pour guider les entrepreneurs, les aider à s’approprier ces nouvelles méthodes pour leurs projets.

Comment vos incubés vivent t’ils la saison ?

Chaque année, les participants forment une nouvelle promotion d’entrepreneurs avec des problématiques semblables et une entraide s’installe alors entre eux. Ils se retrouvent en Mayenne lors des workshops où l’ensemble des fondamentaux de la création d’entreprise innovante sont abordés au « bon moment » pour leur permettre de nombreuses remises en questions positives et d’avancer efficacement sur leur projet. Ils apprécient la convivialité qu’il y a avec l’équipe d’accompagnement, entre eux (échange d’expériences) et avec les différents partenaires qu’ils rencontrent (experts, entrepreneurs mentors, etc). Ainsi, tous les ans, de nombreuses candidatures proviennent de personnes qui connaissent d’anciens lauréats qui ont été convaincus de l’accompagnement Idenergie.

Quelles sont vos plus belles réussites d’entreprises innovantes ?

Depuis 2007, Idenergie a permis la création de 31 startups et voici quelques exemples de startups :

  • Soyooz, lauréat Idenergie 2012 : c’est un outil d’aide en ligne au choix de produit High-Tech et est passée de 3 à 12 employés en un an et demi. Elle est également en phase d’ouverture sur l’international.
  • Whojam, lauréat Idenergie 2011 : propose une plateforme pour jouer de la musique en temps réel à distance. En 2013, elle a reçu le soutien de Xavier Niel (Free), Marc Simoncini (Meetic), Jacques-Antoine Granjon (vente-privee.com) de 25 000 euros dans le cadre de l’évènement « 101 projets »
  • Genourob, lauréat Idenergie 2007 : elle emploie maintenant 10 salariés et commercialise sur le marché international.
  • Shortways, lauréat Idenergie 2010 : 8 emplois au bout de 3 ans d’existence – Internationalisation aux Etats-Unis. Témoin de son internationalisation aux Etats-Unis au Salon des Entrepreneurs 2014.
  • KelBillet, lauréat Idenergie 2008 : Son expérience Idenergie l’a aidé à la création de Kelbillet.com qui propose des solutions pour voyager moins cher et a actuellement une communauté de 900 000 membres.

Et bien d’autres réussites sont visibles sur www.idenergie.fr

Y aura t-il des nouveautés (ou des surprises) cette année ?

La principale nouveauté cette année est qu’Idenergie va permettre à 14 entrepreneurs d’enrichir et de tester leur idée pendant une semaine ! Pour les entrepreneurs, l’objectif d’Idenergie Camp sera d’avoir une première maquette de leur projet avec des sessions de travail avec des intervenants et des moments pour rencontrer des experts. Que l’on soit sélectionné parmi les 6 ou non, l’ensemble des candidats auront appris beaucoup de leur expérience Idenergie.

A l’issue du programme, une soirée de remise des prix en décembre sera organisée et les startupers pitcheront devant un jury constitué d’experts de l’innovation et d’investisseurs publics et privés qui déterminera les gagnants des prix financiers du prix Idenergie de 20 000€ et du prix Crédit Mutuel de 10 000€. Lorsque les porteurs de projets, grâce à Idenergie réussissent leur entreprise et trouvent des financements rapidement, pour nous, ils ont tout gagné !

Idenergie : témoignages des porteurs de projets

Catherine Nguyen : « j’ai été très impressionnée par la qualité de tous les intervenants qui nous ont été présentés tout au long d’Idénergie : que ce soit les intervenants des sessions, les équipes LMT, les partenaires ou encore les entrepreneurs que nous avons rencontrés »

Nicolas Devilly : « On a été une « famille » pendant 9 mois. Beaucoup d’entraide entre nous. C’est toujours intéressant de voir l’avancement de chaque projet, son évolution, ses difficultés… »

Olivier Pistiaux : « Idenergie ne se définit pas comme une fin en soi mais une rampe de lancement. L’efficacité réside dans le fait qu’il y a un « après » (incubation, aides diverses) »

Toan Nguyen :  « Idenergie m’a permis de mûrir mon projet sur un timing particuliėrement adapté. Le cadencement des échéances permet de progresser sur son projet par étapes, jusqu’à l’élaboration finale du business plan.  C’est également l’unique programme permettant de développer son projet de création d’entreprise à partir d’une simple idée »

Xavier Rolland : « Idenergie offre la possibilité (…) d’être mis en relation avec des acteurs locaux.  Un des points forts essentiels du programme a été le grand nombre de contacts qualitatifs qu’on a pu avoir, dont certains me sont d’ores et déjà profitables.  L’esprit du programme est clairement concentré sur le succès des projets »

 

2 commentaires sur “Idenergie, l’accélérateur pour la création d’entreprise innovante

  1. Pingback: Idenergie, saison 9

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *